AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amelia Collins
ღ Powerful Like Mages ღ



⚜ Date d'inscription : 22/11/2016
⚜ Messages : 90






MessageSujet: Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA  Ven 2 Déc - 10:00

Encore une soirée passée avec les affaires du coven. Encore une soirée ennuyeuse à mourir où je n'ai pas d'autre choix que de supporter les anciens et leurs idées fermées. Encore une soirée passée sans que je ne m'amuse ne serait-ce qu'une seule seconde. Ma vie est d'un ennui mortel et j'ai beau tenter de changer les choses, le coven ne me laisse pas le choix : je dois être là pour guider les plus jeunes, pour modérer les plus anciens et tenter d'amorcer un changement dans nos mœurs. Du coup, une fois sortie de la séance avec ces vieilles biques, je décide de prendre du bon temps. Une fois chez moi, j'ouvre une bouteille que j'entame en dansant seule, dans mon salon. Sauf que je m'ennuie quand même. Je veux voir du monde, n'importe qui. Tant pis s'il est cinq heures du matin... tant pis si je suis fatiguée. Ce soir, je sors. Je passe vite fait dans ma chambre pour mettre mon plus joli jean noir, un petit haut bleu laissant entrevoir un quelque chose qui pourrait en faire rougir plus d'un et une petite jaquette pour cacher un petit peu le tout, parce que je ne suis pas le genre de fille à se laisser mater ou tripoter par n'importe qui. Je ne sais pas trop où aller, mais je me dis que le vent me guidera.

Une fois dans les rues de Borealis, je me laisse marcher tranquillement. Je n'ai pas assez bu pour tituber. Mes talons claquent sur le sol au rythme de mes pas et lorsque j'arrive au centre ville, je commence à avoir mal à une cheville. Mais peu importe. Je continue mon chemin en me demandant où je pourrais aller à cette heure-ci lorsque je vois l'enseigne lumineuse du bar "Le sacrilège". Parfait ! Je connais quelqu'un là-bas... le propriétaire. Thaïs. Je dois avouer que lors de ma période rebelle à l'adolescence, je traînais parfois avec lui. Il me semble même que nous avons flirté une fois ou deux, mais rien de bien méchant. Depuis, j'ai été forcée de m'assagir, et je dois dire que cela fait assez longtemps que nous n'avons pas discuté Thaïs et moi puisqu'il est resté sur le chemin rebelle et que moi... on m'a mise sur le chemin de la vie ennuyeuse. Du coup, vu que je me sens pousser des ailes ce soir, je décide de pousser les portes du bar. L'endroit est à moitié vide ce qui ne m'étonne pas. Une dizaine de personnes, peut-être un peu plus. Un soir de semaine, à plus de cinq heures du matin... même à Borealis les gens doivent dormir à un moment donné. Je me dirige directement vers le bar, où je m'assieds avant de m'adresser à celui que j'ai connu autrefois. « Est-ce que tu sers le café ? » J'avais déjà entamé une bouteille ce soir, je ne voulais pas abuser non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Thaïs Gallagher
☣ Hot Like Hellhound ☣



⚜ Date d'inscription : 24/11/2016
⚜ Messages : 276
⚜ Race/Espèce : Cerbère






MessageSujet: Re: Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA  Ven 2 Déc - 17:38

La soirée avait été calme, c'était la semaine, autrement dit il y avait quelques clients habitués, mais c'était pas non plus la grosse soirée comme il pouvait y en avoir certains week-end. Malgré tout le bar restait ouvert toute la nuit, c'était quelque chose que Thaïs avait mis en place en reprenant l'endroit. Lorsqu'il était adolescent il avait été dépité de découvrir que tout les bar de la ville étaient fermés à deux heures du matin en semaine... c'était franchement naze et du coup il avait décrété sur son bar à lui serait ouvert toute la nuit jusqu'à six heures du matin exactement. Ça avait été une sorte de révolution, et d'ailleurs ça avait été mal vu par ces vioc du conseil... ces derniers avaient tenté de l'obliger à fermer à une heure plus respectable, mais bon, tout le monde sait que plus on interdit quelque chose à Thaïs Gallagher, plus il va avoir envie de le faire, l'esprit de contradiction incarné. Il avait donc simplement refusé et avec le temps les vieux s'étaient juste lassé et avaient finis par lâcher l'affaire. De toute manière tout le monde en ville savait qu'il ne servait à rien de discuter avec lui, il pouvait être très con et il changeait très rarement son fusil d'épaule.

Le rythme était pas bien compliqué pour lui, il n'était pas au bar tout les soirs, il avait des employés pour gérer quand il n'était pas là, mais pour le reste du temps c'était simple : travailler toute la nuit, dormir toute la journée. Qui à dit que les vampires n'existent pas ? Oué non en fait ils existent vraiment pas, c'est juste une conneries de plus inventé par les humains. Passé une certaine heure, ces réflexions personnels étaient loin de voler bien haut, d'ailleurs le bar allait fermé dans environ quarante cinq minutes et ça se sentait. Les gens encore présent étaient fatigués ou totalement ivre. Ils n'étaient plus qu'une petite dizaine quand une nouvelle qui semblait un peu trop fraîche pour l'heure qu'il était entra. Le brun esquissa un léger sourire en la reconnaissant. Boréalis était une petite ville, tout le monde se connaissait à peu près, et ils avaient à peu près le même age du coup ils se connaissaient depuis l'enfance. C'était le point positif dans ces petites villes... mais il n'y en avait pas beaucoup d'autre malheureusement. Quoi qu'il en soit il n'avait pas vu Amélia depuis un bail, cette dernière en tant que Mage était sûrement trop occupé à gérer les vieux du conseil... Il esquissa alors un sourire en coin à sa question avant de répondre :

- Ça dépend... tu connais l'Irish Cofee ?

Après tout... il était Irlandais ! Il se retourna cependant pour attraper une tasse et la cafetière, passé une certaine heure certains clients avaient clairement besoin d'un remontant non alcoolisé, du coup il avait toujours une cafetière qui attendait. Il remplit la tasse avant de la poser devant la jeune femme tout en demandant :

- Qu'est ce qui t'amène ici à cette heure ? Si t'es là de la part de ces vieux croûtons pour me demander de fermer mon bar plus tôt, je te préviens tout de suite que ma réponse sera toujours non, et tes jolies yeux n'y changeront rien du tout !

Il n'était pas prêt à céder, peut importe qui ils lui enverraient. De toute manière il n'y avait rien qui l'empêchait à fermer quand il le voulait et il comptait bien profiter de ce droit. Il esquissa alors un sourire un peu plus malicieux avant de sortir une bouteille de whisky de dessous son bar et de la poser dessus sans lâcher la brune des yeux avant de dire :

- Alors tu veux tester le café façon Irlandais... ?

Le ton était lourd de sous entendus, en même temps il y avait toujours eu une certaine ambiguïté entre eux même si ça n'avait jamais été très loin. Probablement parce que à l'époque il y avait Clary... mais quoi qu'il en soit les habitude ont la vie dure et Thaïs n'était pas du genre à changer de comportement avec les gens.

_________________

This is our time, no turning back
We could live like legends...

© made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amelia Collins
ღ Powerful Like Mages ღ



⚜ Date d'inscription : 22/11/2016
⚜ Messages : 90






MessageSujet: Re: Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA  Mar 3 Jan - 11:42

D’un côté, j’étais contente que Thaïs ait réussi son opposition face aux anciens du conseil, parce que cela voulait dire que n’importe qui à Borealis avait un lieu où aller à n’importe qu’elle heure du jour ou de la nuit. Je n’avais pas le même type de pensée que les anciens sur plusieurs choses, et j’avais malheureusement été l’une des seules à soutenir mon ancien camarade. Du coup, le conseil avait décrété que Thaïs devrait fermer le bar comme tous les autres, à deux heures du matin. Sauf qu’ils n’avaient pas l’air de connaître « la bête »… il avait simplement refusé de le faire. Juste comme ça. Il restait ouvert après les deux heures réglementaires. Les anciens avaient tenté de lui envoyer la police, qui finissait par s’abreuver au Sacrilège. Ils avaient tout tenté, mais rien à faire… le bar restait ouvert tant que Gallagher ne voulait pas le fermer. J’étais donc à moitié contente… parce que l’autre moitié avait eu à supporter les anciens du conseil. Leurs critiques, leurs petits plans foireux… heureusement qu’au bout d’un moment, ils avaient compris que cela ne servait à rien d’insister, et que de toutes façons, il ne se passait pas grand-chose de nuisible pour la ville après deux heures du matin. Cela ne les a cependant pas empêché de casser beaucoup de sucre sur le dos de Thaïs…

En tout cas, même si beaucoup de monde le trouvait con, moi je l’aimais bien… il avait toujours été sympa, quoi que un peu lunatique sur les bords. En tout cas, ce soir, il se montrait carrément charmant avec son petit sourire en me demandant si je connaissais l’Irish Coffee. À mon tour de sourire.

« Je suis peut-être une fille sage, mais je connais mes classiques… » Si Thaïs avait cette réputation de mauvais garçon et d’emmerdeur, moi j’avais celle d’une fille sage et bien sous tous rapports. Ce qui m’énervait au plus haut point je dois dire. Parfois, j’aurais aimé rester dans cette période rebelle de l’adolescence et vivre une vie différente. Une vie un peu comme celle de Thaïs.

« T’inquièèèète… je ne suis pas là pour t’emmerder. Rho, Thaïs ! S’il te plaît… ne parlons pas des anciens. J’en ai ma claque. Je n’ai pas commencé à boire toute seule pour rien. » Je prends la tasse remplie de café entre mes mains. Elle fume et réchauffe vite mes mains.
« Et… merci pour le compliment ! » Je lui adresse un petit clin d’œil alors que lui, de son côté, passe son bras sous le bar pour en sortir quelque chose. Je dois dire que je suis tellement embrumée que je commence à rire doucement un peu toute seule. Je sens qu’il me fixe des yeux alors qu’il me propose à nouveau un café comme on le sert dans le pays de ses ancêtres. J’hésite quelques secondes, le regardant d’un air mi-amusé, mi-réfléchissant, puis je lui prends la bouteille des mains.

« Seulement si tu en prends un avec moi… » Bien sûr, je parle du café à l’Irlandaise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA  

Revenir en haut Aller en bas
 
Depuis le temps qu'on se connait... // THAIS & AMELIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» Guide: Comment importer du Japon ?
» Problème graphique bizarre ...
» Guitare combien de temps que vous y jouer ?
» Quel type d'envoi depuis les états unis ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Middle of the Night :: 
Borealis
 :: Centre Ville :: Bar le Sacrilège
-
Sauter vers: