AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 La nuit, tous les chats sont gris // FELIX & AMELIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amelia Collins
ღ Powerful Like Mages ღ



⚜ Date d'inscription : 22/11/2016
⚜ Messages : 90






MessageSujet: La nuit, tous les chats sont gris // FELIX & AMELIA  Dim 15 Jan - 13:28

La nuit tombait vite à cette époque de l'année. Il faisait aussi relativement froid. Du coup, j'essayais de tout faire pour écourter un peu les réunions du conseil des anciens du Coven. Je n'avais qu'une envie, rentrer à la maison et boire. Ou boire puis rentrer à la maison. Je ne savais pas trop dans quel ordre je voulais faire ça, mais j'avais en tout cas un plan plutôt élaboré pour ma soirée. Il me semble que nous arrivions sur les dix-huit heures lorsque je prétextai un tournus à l'hôpital pour pouvoir partir. Je sais... dire que je devais aller travailler alors que ce n'était pas vrai n'était pas bien, mais que voulez-vous ? Nous avions passé plus de deux heures à discuter du festival des aurores boréales, et je dois avouer que la migraine pointait gentiment le bout de son nez. Les entendre parler des risques d'organiser un bal avec autant de créatures différentes me déprimait. J'avais juste envie de leur crier que cette ville était remplie de créatures ennemies qui parviennent malgré tout à cohabiter à Borealis. J'avais envie de leur crier que le bal n'allait pas dégénérer, que nous l'organisions tous les ans et que jusqu'à présent, il n'y avait jamais rien eu. J'avais juste envie de leur crier dessus avant de quitter la salle en claquant la porte, sauf que je ne le pouvais pas. Je devais tenir mon rôle et même si j'avais l'impression que le reste du conseil n'était qu'une bande de vieux pervers au cul serré, je devais continuer de travailler avec eux pour rendre la ville meilleure. Et surtout, les empêcher d'enlever le peu de fun que nous pouvons avoir par ici !

Du coup, le chemin jusqu'à chez moi se passa sans encombres. Je me dépêchai de parcourir les quelques rues qui séparaient le Coven de ma maison, bien emmitouflée dans ma veste. Une fois rentrée dans la chaleur de mon petit salon, je retirai mes gants et mon écharpe que je jetai négligemment sur le rebord d'une chaise. Ma longue veste atterrit sur le sol et je me dirigeai tout droit vers la cuisine où je me servis un petit verre de vin rouge. Je ne suis pas le genre de personne qui boit seule chez elle, mais j'avais cette petite routine où, lorsque je rentrais après une longue journée, j'aimais me servir un petit verre pendant que je préparais le dîner. Je remarquai que je n'avais toujours pas retiré mes chaussures lorsque le bruit des talons claqua sur le carrelage de la cuisine, alors je retournai dans le salon pour ramasser toutes mes affaires, les ranger, et me changer pour être un peu plus à l'aise. C'est à ce moment-là, alors que je quittais ma chambre pour retourner au salon que je le vis, sur le rebord d'une fenêtre. Un petit sourire s'afficha sur mon visage alors que je le laissais entrer.

« Alors mon chou... ça faisait un moment que tu n'étais pas venu me rendre visite ? » Le petit chat entra sans se faire prier. Il faisait plutôt froid à présent. « J'ai cru que tu m'avais oubliée. Tu as faim ? » dis-je en me dirigeant vers la cuisine. Je sortis une boîte de nourriture pour chat que je gardais pour lui. Je l'avais pris sous mon aile un soir, alors que je l'avais retrouvé blessé dans la rue. Je l'avais soigné comme j'avais pu, et il était resté chez moi le temps de sa convalescence, et je m'étais habituée à sa présence. J'avais fait quelques réserves de croquettes et de boîtes de nourriture, mais un jour, il était parti. Il revenait de temps en temps, sans savoir qu'il ne faisait que me rappeler que ma vie était vide et sans intérêt. Je posai au sol un petit bol avec du lait, et un second avec le contenu de la boîte que j'avais ouverte. « Oh oui... tu as faim mon chou. » Je lui caressai le sommet du crâne en lui souriant. Puis je me redressai pour prendre mon verre et boire un peu plus. « Je vais me préparer un petit truc pour moi aussi. Tu restes un peu avec moi ? » Je me baissai à nouveau pour lui caresser la tête et prendre une casserole dans l'armoire à sa droite. « Alors, qu'est-ce que tu me racontes mon chou ? Il fait froid hein... c'est pour ça que tu es revenu... je te comprends... moi aussi j'aimerais bien pouvoir aller me réfugier chez les gens après une longue journée... non, en faite, j'aimerais bien ne plus passer de longues journées en faite. »

À nouveau, je me redressai pour me faire un petit dîner rapide : du poulet coupé en petit morceaux, des brocolis réchauffés au micro-ondes, et le tour était joué. Encore une gorgée de vin, et je remplis à nouveau le verre alors que le poulet commençait à peine à dorer dans la poêle. Je baissai les yeux vers le chat que j'avais surnommé "mon chou". Il me fixait de ses grands yeux et j'avais, comme toujours, cette impression de familiarité. « Tu veux dormir ici ce soir mon chou ? Je peux te refaire ton petit lit si tu veux. » Voilà que je reparlais à un chat comme si c'était une personne réelle. Pourtant, je peux jurer que lorsque je lui parlais, j'avais cette impression qu'il comprenait tout ce que je lui disais. C'est fou ça. Après une nouvelle gorgée de vin, je vérifiai que le poulet et le riz étaient sous contrôle. Puis, je me dirigeai vers une armoire dans le salon pour prendre un petit coussin rond sur lequel mon chou aimait dormir à l'époque où il était en convalescence. « Et voilàààà. Tu seras bien au chaud ici. » Je retournai à la cuisine, ne remarquant pas que je titubais légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La nuit, tous les chats sont gris // FELIX & AMELIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LYON] La nuit tous les chats sont geeks
» THE WARRIORS - LES GUERRIERS DE LA NUIT (Mezco) 2005-2008
» Tous les Sims sont invisibles/Bug du jeu
» La nuit tout les Kamas sont pris.
» Pour tous ceux qui sont bloqués aux licenses !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the Middle of the Night :: 
Borealis
 :: Zone Résidentielle
-
Sauter vers: